Modifications des conditions du marché: la CCT et son rôle de garant des normes minimales

Les exigences posées aux entreprises et collaborateurs de la branche des centres de contact et d’appels se sont considérablement accrues. Les facteurs tels que les critères de qualités élevés, la professionnalité, ou encore la constante évolution à l’égard de la clientèle, jouent un rôle toujours plus important.

Il y a dix ans, CallNet.ch ébauchait la première CCT en collaboration avec syndicom (le syndicat des médias et de la communication), laissant cependant à ses membres le libre choix de conclure un contrat individuel avec ce dernier. Depuis, les conditions de marché ont profondément changé. Nous en avons tiré parti et,  par l’intermédiaire des trois partenaires CallNet.ch, contactswiss & syndicom, avons élaboré un ouvrage qui a pour but de consolider le marché du travail en Suisse en soutenant les efforts fournis pour y maintenir les places de travail.

Des avantages pour les salarié(e)s et pour les employeurs

L’uniformisation des normes minimales en matière de conditions de travail profite autant aux collaborateurs, qui se voient ainsi protégés contre le dumping salarial et social, qu’aux entreprises. De fait, ces normes minimales sont garantes de la qualité puisqu’elles créent un pied d’égalité commun à tous et favorisent ainsi une concurrence loyale ‒ qui repose dès lors sur les prestations de services et non sur les coûts du personnel. Les cotisations ainsi perçues (auprès des salariés) serviront principalement à la mise en pratique de la CCT.

Video d’explication sur la CCT

Download

Convention collective de travail

Anschlussvereinbarung zum GAV (allemand)

Communiqué de presse du 21 février 2019 au sujet de l’augmentation salariale